Métadonnées de levé

Sol, Végétation

Saskatchewan

1979

Levé biogéochimique et des sols, 64L/5 et 74I/8 du SNRC, nord de la Saskatchewan, 1979 à 1981.





Location map

(requires an Internet connection)



Description du levé


En juin 1979, pendant une période de trois semaines, des échantillons de végétation et de sol ont été recueillis dans les régions du lac McClean (142 sites) et des lacs McMahon (323 sites) de la zone d’essai de l’AEN/AIEA, dans le nord de la Saskatchewan. Les sites d’échantillonnage étaient espacés de 30 m le long de plusieurs lignes de levé. En chacun des sites, on a prélevé des échantillons des sols AH et BF (ou de la tourbe, en l’absence de sol). Des échantillons de tiges de thé du Labrador et de tronc d’épinette noire ont également été recueillis. Tous les cinq sites, des racines de thé du Labrador et des brindilles d’épinette noire ont été recueillies, de même que des tiges et des feuilles du petit-daphné caliculé, lorsque présent.

En 1980, des travaux sur le terrain ont encore été effectués au début du mois de juin afin de réduire au minimum les variations saisonnières de l’absorption d’uranium. Au-dessus de la zone McClean, les échantillons ont été recueillis à des intervalles de 30 m (quelques-uns de 15 m).  À une distance de 1 km de part et d’autre de la minéralisation, l’intervalle d’échantillonnage a été augmenté à 60 m.  Les tissus suivants ont été prélevés : brindilles, aiguilles, cônes, écorce, bois de tronc et racines.  Toutes les espèces communes de plantes ont été échantillonnées et de la tourbe et des sols de type AH et BF ont été recueillis dans de nombreux sites; cependant, à la lumière des résultats obtenus l’année précédente, on a mis l’accent sur la collecte de brindilles d’épinette noire.  Plusieurs essais ont été effectués afin de vérifier les variations dans les espèces et entre elles, ainsi que les variations locales.

En 1981, un échantillonnage supplémentaire de brindilles d’épinette noire a été exécuté et un volet régional a été ajouté aux études afin de déterminer les limites de ce qui allait devenir l’immense « anomalie biogéochimique de la concentration en U de Wollaston ».

On peut trouver une interprétation de ces travaux dans l’étude 82-11 de la CGC et dans Journal of Geochemical Exploration, vol. 15.

Description de données:

Rapport imprimé avec certaines listes de données.

Quantités analysées:

Dosage du U par INAA avec dénombrement de neutrons retardés dans des échantillons de sols et incinérés; dosage du Pb, du Ag, du Cd, du Cu, du Co, du Zn, du Be, du Fe et du Mn par AAS après digestion dans l’acide (4 HNO3/ 1 HClO4) chaud; dosage du Ni, du Mo, du du Ba, du Ca, du Mg, du P, du V, du Y, du Sr et du Ti par ICP-ES.  Dosage par INAA du Au, du Sc, du As, du Sb, du La, du Ce, du Sm, du W, du Th et du Br dans 33 échantillons de végétation sèche et du Au et du Sm seulement dans 22 autres échantillons incinérés.

Cartes géochimiques disponibles:

Cartes avec isoplèthes montrant les concentrations d’uranium dans différentes espèces et tissues.

Histoire des publications

Index Publication
1 Dunn, C.E. (1979). Biogeochemical survey of two deeply buried uranium deposits, NEA/IAEA Test Area. In Summary of Investigations 1979. Saskatchewan Geological Survey, Miscellaneous Report 79-10, p. 166-167. (détails)
2 Dunn, C.E. (1980). Uranium biogeochemistry: NEA/IAEA Test Area. In Summary of Investigations 1980. Saskatchewan Geological Survey, Miscellaneous Report 80-4, p. 60-63. (détails)
3 Dunn, C.E. (1981). Reconnaissance level and detailed surveys in the exploration for uranium by a biogeochemical method. In Summary of Investigations 1981. Saskatchewan Geological Survey, Miscellaneous Report 81-4, p. 117-126. (détails)
4 Dunn, C.E. (1981). The biogeochemical expression of deeply buried uranium mineralization in Saskatchewan, Canada. Journal of Geochemical Exploration, v.15, p. 437-452. (détails)
5 Dunn, C.E. (1982). Detailed biogeochemical studies for uranium in the NEA/IAEA Athabasca Test Area. In Uranium Exploration in Athabasca Basin, Saskatchewan, Canada, E.M. Cameron (ed.). Geological Survey of Canada, Paper 82-11, p.259-272. (détails)
6 Dunn, C.E. (1982). The massive Wollaston uranium biogeochemical anomaly in the boreal forest of northern Saskatchewan, Canada. In Proceedings of the Symposium on Uranium Exploration Methods. Review of the NEA/IAEA R & D Programme. Paris, 1st-4th June 1982. Organization for Economic Co-operation and Development. P. 477-491 (détails)

Histoire de projet

Index Année Projet
1 1978-1982 Programme de NEA-IAEA Test Area, nord du Saskatchewan, 1978 à 1982 (détails)

Zone géographique

Latitude Minimum Latitude Maximum Longitude Minimum Longitude Maximum
58.251° 58.321° -104.1186° -103.828°

L'étendue géographique du levé est définie par les polygones suivants:

  • Couvre une partie de 64L/5 (Cunning Bay) du SNRC dans la région de McClean Lake, au nord de la Saskatchewan.  Il couvre une partie de la zone d'essai de l'AEN/AIEA et il est situé juste à l'ouest du site minier de McClean Lake et approximativement 16 km à l'ouest des rivages ouest de Wollaston Lake.

  • Couvre des parties de 74I/8 (Henday Lake) du SNRC dans la région de McMahon Lakes, près du gisement d'uranium de Midwest dans le nord de la Saskatchewan.  Il couvre une partie de la zone d'essai de l'AEN/AIEA et son centre est situé à environ 15 km au nord-est du rivage nord de Waterbury Lake.

Mots-clés


Date de modification